top of page

L'utilisation des écrans en classe est-elle une bonne idée ?

L'usage des écrans dans les salles de classe est de plus en plus populaire, mais sont-ils vraiment bénéfiques pour les élèves ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Comment les outils numériques transforment-ils aujourd'hui les manières d'apprendre et d'enseigner ? Pourquoi les enseignants devraient-ils les intégrer à leurs pratiques ? Avec quels objectifs d'apprentissage ?

Cet article souhaite ouvrir des pistes de réflexion sur l'influence des écrans, et plus largement des technologies numériques, sur les pratiques enseignantes et les apprentissages en classe.


Écrans ludiques, éducatifs : avantages et défis du numérique


Les écrans peuvent fournir aux enseignants des outils précieux pour l'enseignement, et ils peuvent également aider les élèves à apprendre de manière nouvelle et innovante. Mais il y a aussi des inconvénients à leur utilisation trop fréquente dans la salle de classe.


Avec les écrans, les enseignants peuvent créer de nouvelles expériences d'apprentissage, présenter diverses informations de manière claire et organisée, et garder les élèves à l'écoute, en leur donnant des instructions précises, différenciées et des devoirs à l'écran. Cet échafaudage pédagogique, facilité par les écrans, peut être particulièrement bénéfique pour des élèves en difficulté qui apprennent très différemment des autres. Les tâches peuvent en effet être décomposées plus facilement, en tâches plus simples, en éléments plus petits, en segments visuels et auditifs, etc.


Un autre aspect positif des écrans en classe est qu'ils permettent aux enseignants et aux élèves d'accéder à des informations qui ne sont pas toujours disponibles hors ligne. Non seulement cela aide les élèves à apprendre davantage, mais cela leur permet également d'explorer de nouveaux sujets, sur de nouveaux supports. Les élèves peuvent aussi plus facilement collaborer à des projets de groupe pour compléter des devoirs ou travailler ensemble à des présentations.


Les écrans présentent néanmoins des inconvénients importants. L'un des principaux problèmes est que l'utilisation d'un écran en classe peut servir de distraction pour les élèves qui ont déjà des difficultés d'attention. Le temps sur écran peut aussi faire perdre du temps qui pourrait être consacré à d'autres activités pédagogiques qui limitent moins les interactions entre les élèves. Un autre problème majeur est que les écrans dans la salle de classe ne donnent pas toujours une représentation exacte des efforts importants à accomplir pour s'approprier réellement de nouveaux savoirs.


Alors comment les écrans peuvent-ils, malgré tout, améliorer les apprentissages ? Les écrans, qu'il s'agisse d'ordinateurs portables ou de tablettes, peuvent fournir une multitude de ressources et d'outils. Par exemple, les écrans peuvent être utilisés pour :

  • Montrer des vidéos ou des documentaires qui aident à expliquer un sujet,

  • Afficher des présentations ou des diaporamas qui complètent un plan de cours,

  • Fournir une plateforme pour des activités interactives, comme des jeux ou des quiz,

  • Afficher des sites internet pour obtenir davantage d'informations sur une thématique,

  • Rendre la recherche en ligne plus facile et plus efficace (dictionnaire en ligne, etc.),

  • Accéder à des ressources pédagogiques pour illustrer une notion importante,

  • Publier des annonces et des informations sur les activités de la classe, les devoirs, etc,

  • Stocker des copies numériques du matériel de classe, comme les feuilles de travail ou les polycopies, qui peuvent être consultées en cas de besoin.

L'utilisation des écrans dans l'enseignement fait l'objet de nombreux débats polémiques. Très schématiquement, il y a d'un côté ceux qui pensent que les écrans devraient être bannis des salles de classe, car ils sont récréatifs, ils créent de la dépendance et de la sédentarité et ne sont au fond rien d'autre que des distractions pour les élèves. D'un autre côté, les partisans de l'utilisation des écrans en classe soutiennent qu'ils peuvent offrir un certain nombre d'avantages tant pour les enseignants que pour les élèves, notamment de nouvelles expériences d'apprentissage, un engagement accru des élèves et la possibilité pour les enseignants de suivre plus facilement leurs progrès.


L'utilisation des écrans doit être réfléchie, prudente, et combinée à des méthodes plus traditionnelles qui s’appuient sur les feuilles lignées et le crayon. Mais il s'agit aussi de reconnaitre cette réalité technologique, les nouvelles pédagogies numériques sont là, c'est incontestable, et elles changent considérablement le paysage éducatif contemporain. Alors comment composer avec ces nouveaux outils numériques, pédagogiques ? Comment changent-ils les pratiques enseignantes ?


Les outils numériques, pédagogiques : usages et mésusages


Le développement des technologies incite à les utiliser et à s'enthousiasmer devant toutes les possibilités qu’elles offrent. Mais l'utilisation de la technologie en classe comporte aussi des défis, qu'il s'agisse du temps d'écran, de la gestion des appareils et des données, des objectifs d'apprentissage à réaliser, ou de l'enseignement aux élèves de la culture numérique. Les enseignants doivent être conscients des problèmes induits par une surutilisation des écrans (distraction, dépendance…) et prendre des mesures pour veiller à ce que les élèves ne l'utilisent qu'à des fins pédagogiques.


Il serait pourtant dommage de s'en priver. Les outils numériques peuvent améliorer la communication au sein de la classe ainsi qu'en dehors de l'école en permettant aux enseignants et aux élèves de se connecter plus facilement les uns aux autres par le biais de différentes plateformes (communication des devoirs, tenue d’un journal de bord, rétroaction sur l’enseignement qui a été donné, etc.).

Les outils numériques peuvent aussi faciliter les apprentissages en dehors de la classe, en permettant aux élèves d'apprendre à leur propre rythme, de manière plus individualisée, et parfois plus engageante. Le fait d’avoir accès à des informations du monde entier et de sélectionner celles qui leur semblent pertinentes, contribue à les responsabiliser.


Pour être efficace, l'utilisation des outils numériques en classe doit être limitée. Il faut éviter une surexposition des élèves aux écrans. Un temps d'écran trop long peut en effet distraire les élèves et entraîner une fatigue oculaire, des douleurs cervicales et d'autres problèmes de santé. En outre, la technologie peut être perturbatrice si elle n'est pas utilisée correctement ou si les élèves sont autorisés à l'utiliser à des fins non éducatives. Les enseignants peuvent toutefois gérer les appareils d'une manière plus efficiente pour eux et pour leurs élèves :

  • En assurant le suivi des appareils possédés ou utilisés par les élèves,

  • En vérifiant régulièrement que les applications correctes sont installées sur chaque appareil,

  • En consacrant du temps à enseigner aux élèves la façon dont on peut utiliser le numérique de façon responsable et éthique,

  • En s'assurant régulièrement que des mesures de sécurité sont en place sur chaque appareil.

Les enseignants peuvent utiliser les tablettes de plusieurs façons, notamment pour planifier l'enseignement, effectuer des recherches avec les élèves, créer des projets que les élèves puissent travailler à la maison, communiquer avec les parents au sujet de devoirs spécifiques ou d'autres activités que les élèves sont en train de travailler, et évaluer les résultats. Toutefois, les enseignants doivent veiller aux points suivants lorsqu'ils utilisent des tablettes avec leurs élèves :

  • Fournir des directives claires aux élèves sur la meilleure façon d'utiliser les appareils à des fins d'apprentissage. Le cas échéant, fournir des conseils ou une formation sur la façon d'utiliser des applications ou des logiciels spécifiques,

  • S'assurer que les élèves démontrent leur capacité à utiliser les outils numériques de manière sûre et responsable avant de les utiliser à des fins d'apprentissage,

  • Fournir des conseils sur la meilleure manière d’utiliser les outils numériques dans le cadre des activités de la classe, et donner aux élèves la possibilité de réfléchir sur ce qu'ils ont appris de cette façon, comparativement à des techniques plus classiques,

Depuis des décennies, l'éducation a dû s'adapter à l'évolution des technologies, tout en conservant les valeurs fondamentales qui font partie intégrante de l'enseignement. Le développement d'une réflexion sur l'usage du numérique à l'école est en ce sens absolument nécessaire : les enseignants doivent comprendre la nature transformatrice des technologies dans le monde de l'éducation et s'adapter aux nouvelles littératies numériques pour ajuster adéquatement leur approche de l'enseignement.


Conclusion. La question gagnerait à être reformulée. Il ne s'agit pas tellement, en effet, de savoir si les technologies numériques doivent être utilisées ou non, si l'on doit fuir les écrans ou au contraire en ajouter dans les écoles. Il s'agit plutôt de comprendre quels apprenants nous voulons voir advenir en intégrant les écrans et outils numériques dans les salles de classe.

Quel apprentissage souhaitons-nous produire ? En associant habilement les méthodes d'enseignement traditionnelles avec des innovations modernes, telles que l'utilisation des tablettes en classe, les enseignants peuvent créer des expériences d'apprentissage intéressantes qui préparent également leurs élèves à de futurs emplois nécessitant des compétences technologiques.

Comentários


bottom of page