top of page

La classe inversée

Qu'est-ce qu'une classe inversée ? Comment l'animer ? Quel est l'objectif et la pertinence de cette approche pédagogique ?

Dans le cadre de notre série d’articles sur la différenciation pédagogique, nous présenterons le dispositif de classe inversée, et des pistes pour sa mise en œuvre.

:

Pourquoi inverser les activités d'apprentissage ?


La classe inversée est une classe traditionnelle qui a inversé les activités d'apprentissage : les élèves apprennent la théorie à la maison et consacre davantage de temps aux échanges, aux questions et aux exercices à l'école. L’enseignant s’ajuste aux besoins et aux questions des élèves.


Dans l'enseignement traditionnel, les élèves sont le plus souvent en position de passivité : ils reçoivent un savoir théorique transmis par un enseignant en position d’instructeur. C’est en dehors des heures scolaires qu’ils sont tenus de réaliser des exercices d’application et d’approfondissement. A l’opposé, dans une classe inversée, c’est à la maison, en autonomie, que les élèves reçoivent le cours théorique.


L’apprentissage théorique demande une attention cognitive souvent moins élevée que les exercices pratiques, et pas de nécessité de coopérer entre pairs. Cette forme d’apprentissage autonome peut donner aux élèves un sentiment d'accomplissement personnel (lié à la liberté d’approfondir les points qu’ils souhaitent) et de responsabilité. Ensuite, les élèves se retrouvent en classe pour pratiquer la leçon et peuvent collaborer, expérimenter ou créer ensemble, sur le modèle d'un apprentissage actif.


L’objectif pour l’enseignant est d’autonomiser les élèves, en les accompagnant davantage dans la mise en application des leçons pour faciliter les apprentissages. Il n’occupe plus une position de sachant qui déverse les connaissances auprès des enfants : c’est un facilitateur des apprentissages.



Comment animer une classe inversée ?


La mise en œuvre de cette pédagogie est simple. En général, l’enseignant met à disposition des élèves un ensemble de ressources théoriques en veillant à leur accessibilité. Il s’assure que les élèves ont un accès à un ordinateur et à une connexion Internet avant de leur proposer des supports en ligne.


Le processus d'assimilation des connaissances s’effectue en autonomie mais il faut veiller à maintenir la motivation des élèves en leur proposant, par exemple, de rédiger un journal de bord (qu’est-ce que j’ai retenu, qu’est-ce que j’en pense, qu’est-ce qui m’a paru compliqué, qu’est-ce qui m’a le plus intéressé, etc.) qu'ils pourront ensuite partager en classe avec leur enseignant.


Les élèves sont ainsi plus engagés et actifs dans le processus d’apprentissage, notamment parce qu’on leur demande de réfléchir à ce qu'ils font et à la manière dont ils apprennent.


À chaque début de classe, l’enseignant peut commencer par un récapitulatif de la leçon, en collaboration avec les élèves. L’idée est de coconstruire les savoirs et de les discuter en groupe, avec un temps pour les questions, suivi de la mise en application et de l’approfondissement du contenu théorique : exercices, exposés oraux, projets collaboratifs, etc.


Pour favoriser une ambiance inclusive dans la classe, les exercices peuvent être réalisés en petits groupes. Chacun suit son rythme, et l’enseignant se rend disponible pour une aide individualisée, ou en petit groupe sur une même problématique. Une rétroaction de la part de l’enseignant est essentielle pour que l’élève situe ses apprentissages, les points acquis et ceux à retravailler.


L’évaluation des connaissances acquises s’effectue à la fin de la leçon (évaluation sommative), mais peut également avoir lieu entre chaque étape de la leçon (évaluation formative). La nature des évaluations peut être diverse, et doit être suffisamment flexible et adaptée aux objectifs d’apprentissage initiaux : questionnaires, exposés, rédactions, créations, etc.


Conclusion : La classe inversée est un dispositif qui rend l’atmosphère de la classe dynamique, inclusive et collaborative. Elle aide les élèves à progresser à leur propre rythme et donne plus de temps à l’enseignant pour fournir un soutien individuel en cas de besoin. Lorsqu'elles sont combinées à des techniques telles que l'apprentissage expérientiel ou l'apprentissage basé sur l'enquête, les classes inversées peuvent donner aux élèves une expérience pratique précieuse. Pour qu’il fonctionne, le dispositif pédagogique et ses objectifs doivent être expliqués aux enfants et aux parents.


コメント


bottom of page