top of page

Le développement cognitif de l’enfant selon Jean Piaget

Le développement cognitif désigne le processus par lequel un enfant acquiert des connaissances logiques et une compréhension du monde qui l'entoure. Il est judicieux d’y accorder de l’attention, car il permet aux enfants de développer les compétences dont ils ont besoin pour grandir et s’épanouir.

Le développement cognitif de l'enfant est essentiellement lié à ses facultés d’attention, de mémoire, de créativité, de logique et de sociabilité. Il correspond au processus d'acquisition et de maturation de ces multiples compétences cognitives. Nous nous intéresserons plus particulièrement dans cet article aux différents stades de la construction de la logique de l’enfant, décrits par J. Piaget, théoricien bien connu du développement de la rationalité, de l'intelligence, des enfants.


À partir d’une question simple - comment apprend-on à réfléchir ? - d’observations et d'expérimentations, Piaget a progressivement élaboré une théorie sur le développement de l'intelligence par “assimilation et accommodation”, “équilibrations et autorégulations” dans l’interaction de l’enfant avec son environnement.


Cette théorie est toujours, un demi-siècle plus tard, au centre des discussions et des controverses sur la psychologie de l'intelligence, du nourrisson à l'adolescent.


Le stade sensorimoteur (0 à 2 ans)


Pendant cette période, tous les bébés apprennent à connaître le monde grâce à leurs sens et à leur motricité (déplacements physiques). Cette étape est marquée par la capacité croissante de l'enfant à contrôler ses muscles, ce qui lui permet d'interagir avec le monde. Par exemple, lorsqu’un enfant apprend à se retourner, il développe la capacité de voir une nouvelle partie de son environnement.


Le stade pré-opératoire (2 à 6 ans)


Cette partie du développement cognitif se déroule au cours des années préscolaires et est marquée par une meilleure compréhension du langage et de la pensée symbolique. Les enfants développent une intelligence concrète et de plus en plus conceptuelle (nombre, catégorisation, raisonnement).


Ils comprennent mieux les relations logiques entre les choses qui se produisent dans des séquences temporelles (et non pas seulement simultanément). En outre, ils commencent à développer la capacité d'utiliser des symboles et à jouer à des jeux plus symboliques (par exemple, l’enfant qui joue au téléphone avec une banane).


Le stade des opérations concrètes (6 à 11-12 ans)


Ce stade se caractérise par la capacité d'un enfant à penser de manière abstraite et à utiliser un raisonnement logique. L'enfant commence à être capable de penser à des choses qui ne sont pas présentes dans l'environnement immédiat et peut commencer à comprendre comment les objets sont liés dans l'espace. L’enfant est aussi capable de réfléchir à la façon dont les événements se produisent dans le temps et comprendre qu'il existe plusieurs points de vue sur un événement. Son intelligence va devenir plus flexible.


C'est par exemple l'étape où les enfants développent leur compréhension de la “conservation des quantités” en prenant conscience que la quantité ne change pas, même s'il semble qu'elle change à cause de la perspective ou de la forme.



Le stade des opérations formelles (à partir de 12 ans)


L'étape des opérations formelles est la dernière étape de la théorie du développement cognitif de Piaget. Cette étape commence lorsqu'un enfant a acquis suffisamment de compétences intellectuelles pour réfléchir à des concepts abstraits et raisonner logiquement.


L'enfant a maintenant la capacité d'utiliser le raisonnement hypothético-déductif sur des idées et pas seulement sur des objets concrets. Cette distanciation de la pensée au réel permet un étonnant développement de la pensée abstraite chez les adolescents.


Avant l’adolescence, le possible est un cas particulier du réel, après c’est le réel qui devient un cas particulier du possible”. J. Piaget, La psychologie de l’enfant, 1966.

Conclusion. Les stades du développement de l'intelligence selon Piaget ont ouvert un champ de recherche tout à fait intéressant. La théorie piagétienne a longtemps été discutée, débattue, nuancée. Elle est en partie confirmée par les techniques modernes d'imagerie cérébrale, même si on sait aujourd'hui que les bébés sont beaucoup plus intelligents que Piaget ne l'avait imaginé !

Comments


bottom of page